ENTRÉE GRATUITE
Heures d'ouverture : du mardi au samedi,
de 12 h à 17 h
 

Cliquez ici si vous souhaitez recevoir les invitations par courriel à nos évènements et activités.

Université Bishop's
2600, rue College
Sherbrooke (Québec)
J1M 1Z7   Canada
Tél. : 819 822-9600, poste 2260/2279
Télec. : 819 822-9703

LABORATOIRE COMMUNAUTAIRE D’ART -
projets en ligne

BALADODIFFUSION

 

OCTOBRE 2009

Téléchargez gratuitement la performance / visite guidée de l'exposition The Rustification of Henry Thomas Brown, écrite et lue par l'artiste Andrew Hunter.

Cliquez sur le lien : The Rustification of Henri Thomas Brown (mp3)

PUBLICATION


MARCH 2010

LES CANTONS : INSCRIRE UNE COMMUNAUTÉ DANS LE MONDE

By Jean-François Meslin

L’exposition Un monde dans lequel plusieurs mondes s’inscrivent (27 janvier au 20 mars 2010), présentée à la Galerie d’art Foreman de l’Université Bishop’s, nous plonge dans l’univers souvent méconnu du mouvement altermondialiste. Les œuvres de l’exposition, réalisées par des artistes engagés, sont colorées, percutantes et parfois choquantes. Ce sont des créations qui ont pour but d’éveiller notre conscience face à des enjeux mondiaux d’ordre économique, politique et social. À travers les slogans qu’elles proclament, les œuvres nous incitent à manifester notre désir de voir un monde plus juste et équitable.

Au cœur paisible des Cantons de l’Est, il nous est tout aussi nécessaire de comprendre les grands enjeux du globe et de nous positionner face à eux. Car bien que la communauté sherbrookoise[1] n’ait jamais été directement marquée par de gigantesques contre-sommets comme ceux de Seattle (1999) ou de Québec et de Gênes (2001), il n’en reste pas moins qu’elle joue un rôle actif dans le complexe mouvement altermondialiste.

Cette implication sociale et ce scepticisme constant face au développement du capitalisme mondial, Sherbrooke le doit entre autres à sa riche vie associative et à ses deux universités. Ici comme ailleurs, le « local se superpose au global » [2].Il est donc possible de retracer les origines du mouvement altermondialiste sherbrookois assez loin dans le passé de la communauté.

Ce texte publié pour le laboratoire communautaire d’art tente donc un saut de 40 ans dans le passé afin d’expliquer l’histoire de tous les Sherbrookois et Sherbrookoises qui se sont questionnés ou ont milité face au phénomène de mondialisation. En vue d’éveiller les consciences aux grands enjeux et de comprendre la situation présente du militantisme à Sherbrooke, voici quelques courtes analyses :


Pour lire l'intégral, Cliquez sur le lien : Les Cantons, inscrire une communauté dans le monde (pdf)

Remerciements:


________________________

[1]Nous utiliserons le nom de Sherbrooke pour désigner tout le territoire de la ville actuelle, même au cours de la période qui précède les fusions municipales de 2002.

[2]Caroline Patsias, «L'altermondialisme : mobilisations locales et lutte globale. L'exemple du milieu communautaire québécois». Congrès de l’Association canadienne de science politique. Toronto, Université de York. 1-3 juin.