ENTRÉE GRATUITE
Heures d'ouverture : du mardi au samedi,
de 12 h à 17 h
 

Cliquez ici si vous souhaitez recevoir les invitations par courriel à nos évènements et activités.

Université Bishop's
2600, rue College
Sherbrooke (Québec)
J1M 1Z7   Canada
Tél. : 819 822-9600, poste 2260/2279
Télec. : 819 822-9703
 / PARALLAX-E

Expositions

Parallax-e
17 janvier au 17 mars 2018

Artistes : Jean-Pierre Aubé, Nicolas Baier, Bettina Forget, Laurent Grasso, Rachel Sussman, Semiconductor,  Julie Tremble

Commissaire : Gentiane Bélanger

Vernissage : le mercredi 17 janvier de 17 h à 19 h

Afin de célébrer ses vingt ans d’existence, la Galerie d’art Foreman inaugure l’année 2018 avec un projet fédérateur qui fait écho à la Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic ainsi qu’aux activités de recherche en astrophysique dans la région. Parallax-e explore l’émergence d’un sublime astronomique nourri par les avancées dans les technologies optiques et numériques, les projections scientifiques et les conventions esthétiques en évolution. Dans son acception la plus étendue, la parallaxe désigne l’influence de l’angle de perception d’un observateur sur l’observation d’un objet. Cette notion, fort utile pour déterminer la distance des étoiles, est avant tout employée dans un cadre physique, notamment en photographie et en astronomie. Le principe de la parallaxe est cependant applicable à une multitude de contextes, pour décrire un effet de perspective dans l’appréhension d’une réalité donnée, qu’elle soit d’ordre physique, empirique, cognitif, affectif ou conceptuel. En philosophie, l’approche préconisée témoigne souvent du principe de la parallaxe, sous la forme d’un « pas de côté » épistémologique qui bouleverse les lieux communs d’interprétation. La parallaxe désigne alors l’art de désaxer le regard afin d’exposer les facettes négligées de notre propre perception, la distorsion qui façonne notre rapport au réel.

Les artistes regroupés dans Parallax-e font un pas de côté et interrogent la culture visuelle issue des activités en astrophysique en y posant un regard oblique, décalé. Mises en conversation, les œuvres présentées ici soulignent l’interaction entre la technologie, l’esthétique et la politique dans le développement de notre conscience cosmologique. Au cœur de cette exposition, l’imagerie scientifique côtoie des formes populaires, anciennes, symboliques et fantasmées de représentation du cosmos. Avec des clins d’œil adressés au cinéma, à la Renaissance flamande, à la peinture d’histoire et aux modélisations scientifiques, Parallax-e compose un récit complexe et multivalent de notre rapport au monde céleste

 

Présentée en conjonction avec Vidéotank no 17 : Nancy Holt, Parallax-e s’inscrit dans le cadre de la série Courants sociaux, qui aborde des enjeux touchant la société actuelle.

Une production de la Galerie d’art Foreman avec l’appui du Conseil des arts du Canada, la ville de Sherbrooke ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec. La galerie d'art Foreman remercie les artistes, Monsieur Robert-Jean Chenier, la Collection Majudia, La Galerie d'art Sean Kelly à New-York, la Galerie Division ainsi que Video Data Bank pour le prêt des oeuvres.

 

TABLE RONDE SUR LA CULTURE VISUELLE EN ASTRONOMIE

Dans le cadre de l'exposition PARALLAX-E, la Galerie d’art Foreman organise une table ronde sur le thème de la culture visuelle en astronomie.

Les videos de la table ronde sont maintenant disponible ici !

 

Affiche

Opuscule